Logo ENAP
Connexion

5 août 2020 L'ENAP et le VGQ s'unissent pour étendre leurs actions en matière de saine gouvernance

Le directeur général de l'ENAP, Guy Laforest, est très heureux d'annoncer la signature d'un accord de collaboration avec le Vérificateur général du Québec.

D’une durée de trois ans renouvelable, cette entente permettra aux deux organisations de s’appuyer sur leurs expertises mutuelles pour étendre leurs actions sur la scène internationale en matière de gouvernance, performance et saine gestion des fonds publics.

De plus, les deux institutions uniront leurs forces pour développer une approche harmonisée pour répondre aux demandes qui leur sont exprimées en vue d’un renforcement en capacité des institutions publiques notamment les instituts supérieurs de contrôle (ISC), principalement dans la Francophonie.

Concrètement, l’ENAP et le VGQ collaboreront, entre autres, dans le cadre d’accueil de délégations et de stagiaires étrangers; dans le développement et l’offre de formations ou dans l’organisation d’événements conjoints.

« La saine gouvernance est le socle sur lequel les États doivent se reposer surtout dans le cadre du renouvellement des administrations publiques. Notre partenariat avec le Vérificateur général du Québec nous permettra d’aller encore plus loin pour accompagner nos partenaires de la Francophonie afin de les aider à s’outiller à faire face aux enjeux contemporains », s’est réjoui le directeur général de l’ENAP, M. Guy Laforest.

« Le Vérificateur général du Québec est heureux de cet accord de collaboration qui nous permettra d’accentuer notre présence à l’international et ainsi encore mieux partager notre expertise en matière de gouvernance, de performance et de saine gestion des fonds publics, particulièrement au sein de la Francophonie », a déclaré la vérificatrice générale, Mme Guylaine Leclerc.

À propos du VGQ

Le Vérificateur général du Québec a pour mission de favoriser, par la vérification, le contrôle parlementaire sur les fonds et autres biens publics. Pour ce faire, il produit des rapports dans lesquels il communique aux intéressés ses constatations, ses commentaires et ses recommandations. Son apport consiste à promouvoir, en ce qui a trait à l’information financière et à celle sur la performance, une reddition de comptes à la fois rigoureuse et transparente.

Pour en savoir plus